LE TCHAD, UN PAYS PARALYSÉ PAR LA SOIF

12,8 millions, c'est le nombre d'habitants à aider au Tchad

DU CONTINENT AU PAYS 

Le continent africain compte actuellement environ 310 millions de personnes n’ayant pas accès à une eau potable et une proportion plus élevée à une installation sanitaire adéquate. Les populations rurales sont les plus touchées et sont davantage la proie à des maladies d’origine hydrique. Le temps et les efforts nécessaires pour assurer l’approvisionnement en eau empêchent les femmes de se consacrer pleinement à d’autres activités économiques et nombre d’enfants d’aller à l’école. Ce sont là autant de problèmes qui contribuent à perpétuer la pauvreté en milieu rural.

Au Tchad, l’approvisionnement en eau potable en milieu rural constitue un problème majeur pour les populations. En effet, la situation de l’eau potable reste caractérisée par des taux d’accès relativement faibles et un accès difficile à cette ressource dans certaines zones du pays (zones de socle). Pour faire face à cette situation, le Gouvernement a mis en œuvre, depuis plus d’une décennie, avec l’appui des bailleurs de fonds bilatéraux et multilatéraux, des projets qui ont permis d’atteindre un taux moyen de desserte en eau potable d’environ 34% en milieu rural.

DES VILLAGES ASSOIFÉS

Le Tchad est un pays qui promet une croissance importante avec un PIB en progression de 6,9%, avec un secteur agricole solide, des ressources naturelles riches en pétrole et en coton, avec un fort potentiel humain, et un développement du secteur touristique.
Pourtant, le Tchad est toujours considéré comme l’un des pays les plus pauvres du monde. Les conditions de vie des habitants sont misérables et privent le Tchad de sa ressource la plus précieuse : les 12,8 millions de Tchadiens.

QUI FONT FACE À DE NOMBREUX DÉFIS

Plusieurs défis sont à relever en urgence pour la population et pour permettre cet essor économique.

L’accès à l’eau est un facteur essentiel du développement :
- pour l’hygiène quotidienne et lutter contre les maladies;
- pour éviter les corvées d’eau, dévolues aux femmes et aux jeunes filles.

Au Tchad, l’approvisionnement en eau potable en milieu rural constitue un problème majeur pour les populations.
Le manque d’eau potable entraîne des conditions défavorables d’hygiène, qui sont les principales causes des pathologies dominantes dans ces régions : le paludisme, la bilharziose, la méningite et la rougeole. Ces maladies provoquent une réduction significative de l’espérance de vie et une baisse du nombre de jours travaillés chez les populations affectées, qui peinent à se nourrir.

C’est sur tous ces chantiers que World for Tchad s’engage et agit au quotidien pour permettre aux Tchadiens un égal accès à l’eau potable.

Contribuez à notre cause et rejoignez la famille World For Tchad